Skip to main content

Comme lors d’une course en relais. Un équipier transmet le bâton à celui qui poursuivra l’effort. Cette soirée du 17 janvier à la maison de l’avocat était de même nature : Evelyne Tauleigne, bâtonnière de l’ordre des avocats du barreau de Grenoble, a transmis le bâton symbole de sa mission à Jean-Yves Balestas et Sylvia Rizzi qui lui succèdent.

La charge du barreau est confiée à l’un de ses membres. Un mandat non renouvelable, à durée limitée : deux ans. Et une élection qui décide du choix du prochain bâtonnier. Deux en l’espèce : Jean-Yves Balestas et Sylvia Rizzi avaient décidé de se présenter en binôme – même si ce n’est pas prévu par les textes en vigueur – et ils entendent placer l’exercice de leurs responsabilités sous le terme de « co-bâtonnat ».

Evelyne Tauleigne s’apprête à transmettre le bâton symbolique.

« On m’avait parlé de marathon, on ne m’avait pas dit que c’était une course à obstacle », lançait Evelyne Tauleigne dans un sourire avant de confier le barreau aux bâtonniers élus. Evelyne Tauleigne, bâtonnier en 2020-2021, années marquées par les grèves et la crise sanitaire.

Mais c’est naturellement vers les deux années qui viennent que se tournent les regards de Jean-Yves Balestas et Sylvia Rizzi. Devant le conseil de l’ordre et les anciens bâtonniers du barreau – le rendez-vous n’avait pu être organisé dans sa configuration coutumière, crise sanitaire oblige -, tous deux se sont exprimés tour à tour sur les priorités qui sont les leurs. Sylvia Rizzi évoquait à ce titre l’effort à fournir dans le domaine de la formation, notamment pour s’assurer que l’école des avocats de Rhône-Alpes accroisse son offre de formation continue à Grenoble. Jean-Yves Balestas insistait sur le rôle de l’avocat en tant qu’acteur économique. Non seulement du point de vue de la « masse critique » insuffisante de trop de cabinets d’avocat grenoblois que de celui de la nécessaire coopération au sein du tissu économique du sillon alpin, de Thonon-les-bains à Valence. Sylvia Rizzi reprenait le flambeau pour rappeler l’indispensable respect des règles et usages d’une profession d’avocat dont la déontologie est la force et le ciment. Jean-Yves Balestas concluait cette présentation de quatre priorités du mandat qui s’ouvre par un appel aux avocats grenoblois à l’offensive sur le terrain. Une présence accrue du barreau de Grenoble auprès des institutions locales comme des citoyens. Une présence également du barreau au sein des institutions de la profession comme notamment la Conférence des bâtonniers.

Les remerciements de Jean-Yves Balestas à Evelyne Tauleigne à l’issue de ses deux années de mandat.

L’ouverture de ce nouveau mandat de deux ans s’accompagne par ailleurs d’une évolution de l’organisation du barreau. Un bureau de quatre membres a été créé aux côtés des bâtonniers : il est composé de maîtres Devigny, Wolf, Lorin et Dorne. De nouvelles commissions de travail ont été créées. L’une sera chargée des solidarités, animée par le bâtonnier Samba Sambeligue. Une autre sera chargée du développement durable et de l’action citoyenne, sous la responsabilité de maître Pierre Janot, par ailleurs conseiller régional. Troisième nouvelle commission, celle qui se consacrera à la vie quotidienne des avocats et à leur conditions de travail tant au palais que dans leurs cabinets, sous la présidence de maître Burdin.

La soirée avait débuté par un hommage aux avocats disparus au cours de deux dernières années, notamment marqué par l’intervention de Renée Auzimour évoquant la mémoire de Jean Balestas, ancien bâtonnier et maire de Saint-Egrève ou encore celle de Marie-Jeanne Pascal-Montoya qui rappelait le souvenir de Michel Vincent tandis que le bâtonnier Jean-Michel Detroyat faisait l’éloge de Georges Rossetti.

Le bâton est transmis. Et le marathon s’engage pour faire vivre l’élan que les deux co-bâtonniers entendent concrétiser au service des avocats comme des justiciables de la région grenobloise.

Sylvia Rizzi expose les priorités du nouveau mandat.
Le nouveau bureau du conseil de l’ordre.
Jean-Yves Balestas procède à l’installation des commissions de travail du barreau.
Pierre Janot animera une nouvelle commission, consacrée au développement durable.
Renée Auzimour a rendu hommage à la mémoire de Jean Balestas.
Crise sanitaire oblige, seuls les membres du conseils de l’ordre et les anciens bâtonniers ont pu assister à la cérémonie.

Inscription à la réunion festive du Barreau et Honorariats

le 30 juin 2022 à 18h30

La réunion festive du Barreau et Honorariats aura lieu le 30 juin 2022 à 18h30 à la Bodéga du Stade Lesdiguières (12 Rue Albert Reynier à Grenoble).
Merci de vous inscrire via le formulaire d'inscription accessible en suivant le lien ci-dessous :

Inscription à la réunion festive du Barreau et Honorariats